• -Avion-

     -- tu vas bien ? Qu'est-ce qui se passe ?

    A. Non juste un mauvais rêve...
    B. J'ai mal à la tête...

     

     Ok tu me rassures. Sinon pense à une chose : adieu les parents pour un an !

    A. Enfin libre !
    B. J’aurais surtout jamais cru qu’on nous accepterait toutes les deux dans cette formation ! C’est la chance de notre vie !

     

     Trop cool ce mec !! Regarde sa photo !

    A. Il a l’air mignon.
    B. Tu sais que j’aime pas trop les "fils à papa"...

     

    -Chambre-

     Je sens que ça va être une année de fou !

    A. Tu sais où c’est, le grand amphithéâtre ?
    B. Qu’est-ce que tu penses de Jared ?

     

    -Amphithéâtre-

     Mais sinon je suis une fille dynamique, spontanée, et puis sérieuse aussi ! [...]

    A. Je sais que je suis son amie et que je ne suis pas objective, mais je me dois malgré tout d’assurer à tout le monde que Marilyne est une fille en or et une collègue remarquable.
    B. Ah ah, arrête tu me fais rire ! Sérieuse ? Passionnée d’archéologie ? Mais bien sûr !
    C. Pas d’intervention.

     

    -Début marché-

     Ok, très bien. On va arrêter là, madame, merci pour tout.

    A. Non mais je veux en savoir plus moi !
    B. Ouais t'as raison, ça devient flippant.

     

    -Grotte-

     Wow, c’est magnifique comme endroit. Mais pas sûr que ça compte dans le barème de Monsieur Thiel ! A moins que t’aies trouvé quelque chose ?

    A. Oui, regarde ça...
    B. Non, rien.

     

    -Chambre-

     Il lâche pas l'affaire ce Billy, il a pas encore compris qu'il avait aucune chance ? Surtout avec James ici...

    A. Billy est totalement accroc... Je suis un peu fatiguée, je vais faire une sieste.
    B. Billy n'est pas méchant tu sais, de plus James ne m’intéresse pas... Bon je vais faire une sieste. → Illustration

     

     Hé, --. C’est dingue, on est là que depuis deux jours et pourtant [...]

    A. Notre amitié
    B. Absolument rien.

     

     Qu’est-ce qu’il y a, -- ? Tu vas bien ?

    A. J’ai rêvé que j’étais une princesse, j’avais même une servante !
    B. Ouais, ouais, je faisais un rêve bizarre...

     

     Ah bon. Et c’était plutôt un rêve ou un cauchemar ?

    A. Un rêve.
    B. Un cauchemar.

     

     Hé, -- , Jared m’a dit qu'il t'a vu parler avec James dans la bibliothèque, c'est vrai ?!

    A. Moi ? Pas du tout.
    B. Oui, je l’ai vu de loin, dans un rayon...
    C. Ouais, et il m’a posé une colle.


     --, qu’est-ce qui se passe ? C’est quoi ce boucan ? C’est James ?!

    A. Ouais, faut que j’aille le voir, tu viens ?
    B. Je crois, oui. Faut que j’aille le voir mais reste là : si la sécurité passe, fais croire que je suis aux toilettes.


    votre commentaire
  • -Sortie Palentir-

     Bonjour, les filles ! Je m'appelle Jared ! Je suis en seconde année, ça vous dit que je vous présente un peu l’endroit ?

    A. Avec plaisir !
    B. Il faut bien que quelqu’un porte mes valises de toute façon...

     

    -Piste d'hélicoptère-

     -- là, c’est la piste d’hélicoptère privée de James Palentir ! Un indice: quand elle est vide, n’espérez pas trouver James dans les environs. Quand elle est occupée, au contraire, c’est qu’il traîne pas bien loin... bon, aujourd’hui, c’est pas de chance.

    A. Oh dommage.
    B. C'est pas grave, tu es là toi.

     

    -Devant la salle des fêtes-

     Là, à gauche, c’est la salle des fêtes puis, juste à côté, à droite, la grande bibliothèque du centre Palentir. On m'a chargé de vous dire qu’elle est d’une richesse vantée dans le monde entier.

    A. Le bâtiment est magnifique
    B. Elle est bientôt fini la visite ?

     

    -Devant le bâtiment d'archéologie-

     Laisse-la, tu veux bien... Je suis en pleine présentation la. Bref...

    A. C'est qui celui la ?
    B. Sympa ton casque ! J'ai le même tu sais ?

     

    -Limite 2-

     Et puis voilà, c’est la fin, vous voyez. Les clôtures vous protègent du monde extérieur. Voilà, je crois que c’est tout... On se retrouve dans la grande allée.

    A. D'accord, merci de nous avoir fait visiter.
    B. Enfin ! j'espère pouvoir recroiser le beau gosse de tout à l'heure

     

    -Allée Palentir-

     Alors, -- tu as des questions ?

    A. Raconte-nous en plus à propos de toi, Jared !
    B. Tu sais où est-ce qu’on pourrait trouver James Palentir ?
    C. Bon, tu nous montres notre chambre, maintenant ?

     

    -Marché-

     J’ai pas le droit d’être en binôme avec toi, --... je suis là juste pour vous surveiller.

    A. J'ai rien demandé tu sais...
    B. C'est dommage...


    votre commentaire
  • -Entrée Palentir-

     Bonjour mesdemoiselles. Je suis Monsieur Thiel et je suis là pour vous guider dans votre découverte de notre Centre Palentir.

    A. Enchantée, je suis -- ravie de faire votre connaissance
    B. C'est qui le gorille à coté de vous ?

     

     Je suis votre professeur principal d’archéologie au centre Palentir. Un élève vous attend dans le centre Palentir juste derrière la grande porte. On se revoit en cours.

    A. A bientôt Monsieur Thiel.
    B. Bye

     

    -Amphithéâtre-

     Ah, voici les retardataires !

    A. Nous vous présentons nos excuses pour ce retard, Monsieur Thiel.
    B. Euh, je, euh...
    C. Hé oh, ça va !

     

    A. Bonjour, je m’appelle -- [...]
    B. Je refuse de descendre sur l’estrade, Monsieur Thiel. Ça ne m’intéresse pas
    C. Bon, je vais être honnête […]

     

    -Début marché-

     Jared et Mathilde, les deuxièmes années, vont vous accompagner et surveiller que vous soyez bien tous de retour ici, dans une heure.

    A. Nous ne sommes plus des enfants.
    B. D'accord...

     

    -Zone de recherche-

     Une grotte ? Vraiment, où ça ?

    A. Non mais c’est pas important, Monsieur.
    B. C'était une petite grotte rien de spéciale.


    votre commentaire
  • -Amphithéâtre-

     Mademoiselle, pourquoi est-ce que vous mentez ?

    A. Je ne mens pas !
    B. Qu’est-ce que vous racontez ?
    C. Taisez-vous !

     

     Si, vous mentez ! Une femme aussi belle et assurée que vous... ne peut pas être en première année !

    A. Je ne sais quoi dire...
    B. Tu fais ce speech à tout le monde c'est ça ?

     

    -Bibliothèque-

     Tiens, je savais bien que j’avais oublié un livre... par contre, ce serait gentil si tu pouvais dire à personne que tu m’as vu ici...

    A. Bien sûr, je sais être discrète.
    B. Hé, la bibliothèque ! James Palentir est là, wouuh !

     

     (Si réponse B) Mince ! Bon, je crois que c’est le temps de me tirer... fais-gaffe à toi la boursière : je peux faire de ta vie ici un véritable enfer...

    A. Sinon, excuse-moi James, mais je ne sais pas si tu te rappelles de moi...
    B. Allez, je m’excuse, James ! C’était pour rigoler !

    C. Oh, tais-toi un peu James ! Tu as toujours eu ce que tu voulais dans la vie, je suis sûr que tu aimes bien quand on te chatouille un peu...

     

     Tu es bien curieuse, --. Tu sais quoi, je ne te répondrais qu’à une seule condition. Si tu parviens à répondre à cette question. Es-tu prête ?

    A. Oui, je suis prête.
    B. Non, je ne suis pas prête.
    C. J'ai pas envie de répondre à ta question, répond déjà à la mienne.

     

     Je te pose quand même la question, tu dois avoir confiance en toi ! Très bien. Sais-tu, --, qui interrogeait les prévenus dans les geôles de l’Égypte antique ?

    A. Comment est-ce que tu voudrais que je sache ça... Il faudrait que je lise tous ces livres,
    et encore.
    B. Pose-moi plutôt une autre question. Je ne sais même pas qu’est-ce qu’une geôle.
    C. J'ai pas envie de répondre à ta question.

     

     Bon, il faut que je me tire...

    A. Attends...
    B. Ok bon débarras.

     

    -Piste d'hélicoptère-

     Tiens, --, qu’est-ce que tu fais là ? Tu as trouvé la réponse à ma question ?

    A. J’ai bien peur que non. J’aurais besoin d’un indice...
    B. Pfff, c’est trop compliqué, j’abandonne.

     

     Illustration (automatique) + [James fait un bisou à -- sur la joue...]

    A. Euh...
    B. Tu te crois tout permis ?


    votre commentaire
  • -Marché-

     En fait, je suis bien là depuis deux ans, c’est vrai, mais j’ai redoublé. Je me suis représenté devant Monsieur Thiel hier, mais vous n’étiez pas encore arrivées ! Bref, tu veux bien m’avancer ?

    A. Si tu es un ami de Marilyne, je veux bien t’avancer. (-10$)
    B. Je n’ai pas assez...

     

     Génial ! J’espère qu’on fera les fouilles ensemble ! Je les ai déjà faites l’année dernière, j’ai plein de techniques ! / Ok, tant pis...

    A. Cool ravie de faire ta connaissance en tout cas.
    B. Je ne te connais pas assez.

     

    -Allée Palentir-

     Bonjour -- ! Ça va ?

    A. Ouais, ouais. Bravo pour ta victoire lors des fouilles au fait !
    B. Tais-toi. Je supporte pas les premiers de la classe. Tu crois être à l’abri dans ce centre ? Crois-moi, c’est pas le cas !
    C. Dommage on était pas ensemble lors des fouilles.

     

     Re-bonjour --...

    A. Salut Oscar, dis-moi, toi qui es si intelligent, sais-tu qui interrogeait les prévenus dans les geôles de l’Égypte antique ?
    B. Tais-toi, et dis-moi qui interrogeait les prévenus dans les geôles de l’Égypte antique.


    1 commentaire



    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires